Pour pouvoir accueillir les stagiaires en toute sécurité, le Cefil a mis en place un protocole sanitaire qui concerne la logistique, l’organisation, la communication/formation, l’hébergement/restauration.

Il a été éprouvé entre les deux confinements à l’automne dernier puis, cet été, à l’occasion de la venue de plusieurs groupes d’enquêteurs et des attachés issus d’une promotion interne ou recrutés par la voie du détachement.

Il évolue en fonction de la situation sanitaire et des consignes gouvernementales.

La logistique

Il existe sur chaque étage plusieurs points d’eau permettant de se laver les mains avec un distributeur de savon. Il est installé en plus sur chacun des étages un distributeur de gel hydroalcoolique. Dans chaque salle de cours, un flacon de gel hydroalcoolique et des lingettes désinfectantes sont disponibles.

Les salles de cours, les espaces communs, les poignées de porte, rampes et autres points de contact font l’objet d’un nettoyage renforcé et d’une désinfection chaque jour par l’entreprise de nettoyage avec des produits bactéricides et virucides (NF-14476).

Le matériel des salles (tables et chaises) est agencé de façon à respecter les gestes barrière et notamment la distanciation d’un mètre. L’amphi est aménagé pour recevoir un maximum de 55 stagiaires (à raison d’un fauteuil sur deux).

Dans chaque salle, une affiche rappelant les consignes est apposée.

Chaque stagiaire disposera, dès la veille du premier jour, d’un paquet de lingettes, d’un jeu hebdomadaire de 10 masques jetables, d’une fiche rappelant le bon usage des gestes barrière et d’un flacon rechargeable de solution hydroalcoolique. Masques, lingettes et gel seront ensuite disponibles en tant que de besoin.

En termes d’équipement informatique, chaque stagiaire est doté – à titre personnel – d’un poste nomade, d’une souris et d’un petit clavier.

En face de chaque équipement collectif (imprimantes, machines à café, fontaine à eau), on trouve des lingettes pour désinfection avant utilisation.

L'organisation

Le port du masque est obligatoire à l’intérieur des locaux.

Il est demandé à chaque stagiaire d’être présent dans la salle cinq minutes au moins avant le début de façon à pouvoir s’installer calmement et préparer son plan de travail.

Dans les salles informatiques, il appartient à chaque stagiaire soit d’utiliser son petit clavier personnel soit le grand clavier après avoir obligatoirement passé une lingette avant utilisation. L’entrée dans les salles informatiques implique une désinfection des mains obligatoire.

Les salles sont aérées totalement à chacune des pauses.

Les temps de convivialité sont réduits et/ou organisés par petits groupes selon les consignes en vigueur.

La communication/formation

Tous les permanents ont été formés à l’application et au suivi des mesures de prévention des risques sanitaires liés au coronavirus.

Une communication spécifique est apportée aux stagiaires en début de parcours insistant sur le lavage systématique des mains avec du savon et le port correct du masque.

Une information est communiquée régulièrement sur les réglementations en cours dans l’espace public libournais auxquelles les stagiaires doivent naturellement se conformer une fois quitté le Cefil.

Les gestes barrières à adopter sont rappelés dans l’ensemble des espaces.

Des contacts sont noués avec quelques médecins généralistes pour pouvoir recevoir en tant que de besoin des stagiaires.

L'hébergement/restauration

Le Cefil loge tous les stagiaires, intervenants et élèves de la classe préparatoire intégrée.

Un ménage renforcé des logements avec des produits bactéricides et virucides (NF-14476) est effectué avant l’arrivée des stagiaires. Des lingettes et un distributeur de gel hydroalcoolique sont à disposition dans les salles de convivialité. Chaque stagiaire trouvera à son arrivée la veille, dans le logement, gel, lingettes et masques.

Tous les communs font l’objet d’un nettoyage renforcé chaque jour. Les salles d’eau et toilettes privatives font l’objet d’un nettoyage hebdomadaire.

Un protocole sanitaire spécifique à l’entretien du linge est mis en place (température de lavage, stockage, livraison, etc.)

Tous les logements seront équipés d’un accès wifi efficace pour permettre un éventuel recours au télétravail.

L’accès au restaurant inter-administratif peut être interdit aux stagiaires si cela conduit à des groupes trop nombreux.