Lutte contre les discriminations

et promotion de la diversité

 

Centre de formation professionnelle de l’Insee, le Cefil est naturellement partie prenante du dispositif de lutte contre les discriminations et de la promotion de la diversité mis en place au niveau ministériel et relayé par l’Insee.
Il se traduit de quatre façons :
• en dispensant une formation à la diversité et à la lutte contre les discriminations et en veillant à son application ;
• en menant tous les stagiaires sans exception au bout des parcours en utilisant l’hétérogénéité des promotions ;
• en offrant des conditions de travail les moins discriminantes possibles ;
• en accueillant une classe préparatoire intégrée (CPI).

Formation à la promotion de la diversité et à la lutte contre les discriminations

La lutte contre les discriminations est intégrée à deux titres dans la formation des nouveaux arrivants à l’Insee.
• Le Cefil remplit un processus d’acculturation à l’égard des personnes qui ont choisi de rejoindre l’Insee. Il leur transmet la culture Insee, notamment dans la dimension déontologique. La lutte contre les discriminations en fait partie.
• Le fil rouge des parcours se base sur l’attitude du statisticien ; or, par son attitude, en livrant des données chiffrées fiables et incontestables, le statisticien participe de la lutte contre les stéréotypes. La statistique démonte les idées reçues.

Ce module de formation à la promotion de la diversité évolue avec les attentes du corps social. Il est actualisé chaque année des différents critères prohibés par la loi.
Cette formation est accompagnée depuis quelques années d’un témoignage de représentants de l’association Comin-G auprès des contrôleurs stagiaires, illustrant par du vécu cette problématique, notamment sur les critères d’identité et d’orientation sexuelle.
Les différentes manifestations (type journée de lutte contre l’homophobie, journée internationale des droits des femmes) sont relayées systématiquement.

Mener tous les stagiaires au bout des parcours

Le Cefil porte attention à tous les stagiaires, quels qu’ils soient. L’équipe du Cefil travaille en direction d’un public humain, hétérogène, éloigné de ses bases, dans une phase de changement, autant de facteurs de fragilité potentielle.
Dans ce contexte, l’enjeu est d’emmener tout le monde, sans exception, au bout du parcours pédagogique.
Une des fiertés du centre est de permettre ainsi l’accompagnement de tous, quelles que soient leurs formations initiales, leurs situations familiales ou leurs caractéristiques physiques.
L’équipe de formateurs est sensibilisée et formée aux techniques de formation pour adultes. Régulièrement, les formateurs se rencontrent pour prévenir toute difficulté. Une démarche qualité a été développée. Des pratiques de tutorat, de transfert de ressources entre stagiaires sont encouragées, voire institutionnalisées.

Des conditions de travail les moins discriminantes possibles

Le Cefil s’attache à fournir aux stagiaires des conditions de travail permettant de concilier au maximum difficultés physiques, contraintes familiales et suivi de la formation.
Les horaires sont adaptés et respectés pour que chacun puisse mobiliser son attention au cours de la journée.
Les mercredis après-midi sont le plus souvent libérés pour permettre une détente à celles ou ceux qui en éprouveraient le besoin.
Des temps de travail personnel sont aménagés dans l’emploi du temps.
Un certain nombre de week-ends sont pris en charge par l’administration.
Enfin, un studio est mis gratuitement à la disposition de chaque stagiaire et l’accès au restaurant inter administratif à midi en semaine leur est autorisé avec une subvention fonction de l’indice.
Des contacts avec la ville de Libourne facilitent l’inscription en crèche ou à l’école. Cette possibilité peut s’accompagner de mises à disposition anticipées des logements afin de garantir le respect des obligations scolaires.

Une classe préparatoire intégrée

Le Cefil accueille et anime depuis 2012 une classe préparatoire intégrée. Elle a pour objet d’aider des étudiants ou des demandeurs d’emploi, de condition modeste, à préparer le concours externe de contrôleur de l’Insee en leur apportant un soutien pédagogique renforcé et une aide financière sous condition de ressources. La présence simultanée des élèves et des contrôleurs stagiaires a permis dès la première année de mettre en place un système de tutorat par les contrôleurs stagiaires. Les candidats sont hébergés gracieusement et ont accès au restaurant inter administratif le midi en semaine.