Actualités

Les dernières actualités de la formation et de la vie au Cefil

 

 

En ce moment

Dernières actualités du Cefil

Formation 2023 des attachés statisticiens

Formation 2023 des attachés statisticiens

Mardi 24 janvier 2023, 21 attachés statisticiens issus d’une promotion interne débuteront la première étape de leur parcours de formation.
Cette première étape s’effectuera en distanciel.

La directrice du Cefil, Françoise AUBERGER-COURTOIS, et toute l’équipe leur souhaitent une bonne formation.

b

Un parcours de formation divisé en trois étapes et étalé sur six mois

Les attachés non issus de l’École nationale de la statistique et de l’analyse de l’information (Ensai) suivent un parcours de formation en interne qui se compose de trois étapes.

Première étape

La première étape débute par des apports en communication écrite et orale dispensés par un prestataire extérieur.

Deuxième étape

La deuxième étape consiste en la réalisation d’un stage de découverte dans un établissement de service public différent de celui d’affectation. Cet établissement doit travailler sur des problématiques connexes aux domaines de l’Insee (cela peut-être une agence d’urbanisme, une collectivité territoriale, une direction de l’État, une CCI, etc.)
Les stagiaires doivent rendre compte de ce stage en rédigeant un « reporstage » de quatre pages. Ils disposent pour cela d’une assistance en ligne à la rédaction.
Cette étape est paramétrée pour durer deux semaines entre le 30 janvier et le 5 mai.

Troisième étape

Dernière étape, un séminaire de formation de quatre semaines au Cefil du 15 juin au 12 juillet 2023, clôture ce parcours de formation. Le traitement de la donnée, le management et l’économie comme des apports sur la connaissance du service statistique public (gouvernance, qualité, place à l’international) sont dispensés au cours de cette formation.

b

Développement des compétences et échanges d’expériences

L’objectif pédagogique de ce séminaire consiste à organiser des sessions de formation en vue de développer le savoir-faire, les compétences professionnelles et personnelles des stagiaires afin de les rendre plus efficaces, plus performants et de les conforter dans l’attitude de l’attaché statisticien.
Renforcer les compétences techniques, la communication écrite et orale, le management sont les trois axes développés pour atteindre cet objectif.

Ce séminaire en présentiel au Cefil permet aussi aux attachés de s’extraire de leur quotidien pour réfléchir aux conséquences d’une promotion dans un corps de catégorie A, dans une dynamique collective et d’échanges d’expériences.

Le projet « enquête » 2022-2023

Le projet « enquête » 2022-2023

Cette année, dans le cadre de leur formation, cinq enquêtes sont menées en parallèle par cinq groupes de neuf ou dix contrôleurs stagiaires (B6). Elles sont réalisées avec des acteurs publics locaux, avec lesquels le Cefil a passé une convention.

Le projet emblématique de la formation.

Parmi les projets pédagogiques qui jalonnent la formation des contrôleurs stagiaires du Cefil, le projet « enquête » en est le plus emblématique.
Les objectifs sont avant tout pédagogiques. Il s’agit d’apprendre en réalisant soi-même une enquête par la mise en pratique des compétences et des connaissances acquises depuis le début de la formation au Cefil. Des compléments techniques, en méthodes et outils du statisticien, en rapport direct avec les enquêtes sont apportés aux stagiaires durant cette période.
Les stagiaires trouvent là l’occasion unique d’investir dans chacune des étapes d’une enquête, de l’expression des besoins à la restitution des résultats, en passant par la conception, la collecte, le contrôle et l’exploitation, chose qu’ils n’auront plus l’occasion de reproduire dans leur future carrière à l’Insee sur un seul et même poste. Beaucoup ne seront impliqués ensuite que dans un seul des processus, voire aucun.

Un calendrier contraint

Le projet « enquête » se déroule sur une durée très courte, un peu plus de trois mois. Il débute en décembre 2022 et s’achève en mars 2023 à la fin de la formation. Il donne lieu à une restitution des résultats en amphi devant les partenaires, point d’orgue du parcours.

Les sujets de cette année...

Partenaires Sujets d’enquête
 Opéra national de Bordeaux (ONB)  Perception du public sur les changements mis en œuvre par l’ONB et évolutions des pratiques culturelles
 Caisse d’allocations familiales (CAF) de la Gironde  Covid, télétravail, inflation : les besoins de garde d’enfant des familles  sont-ils en train de changer ?
 Division mobilité et encadrement du département des ressources humaines de l’Insee  Premiers pas dans la vie professionnelle des anciens céfiliens
 École nationale de la magistrature  Diversité des modes de recrutements et des profils des auditeurs
 Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) de Nouvelle-Aquitaine  Difficultés de recrutement dans le secteur sanitaire et social

 

Se former

L‘actualité de la formation

Journée européenne de la statistique

Depuis sa création en 1996, le Cefil est fier d'avoir formé plus de 3 500 cadres de l'Insee : adjoints administratifs, contrôleurs et attachés statisticiens.Chaque année, le Cefil accueille quelques 400 agents de la statistique publique (près de 200 stagiaires et 200...

Bienvenue aux élèves de la classe prépa talents

Les douze élèves de la classe prépa talents (CPT) ont fait leur rentrée ce lundi 26 septembre dans les locaux du Cefil.Après un accueil réalisé conjointement par Sandra MONTIEL, responsable de la CPT et Maryse LAMARQUE, adjointe à la responsable de la CPT, les élèves...

Le Cefil & la Statistique publique

Actualités autour de l’Insee et du service statistique publique

Le dispositif des classes préparatoires intégrées

Les classes préparatoires intégrées aux écoles de fonctionnaires ont pour but d’accompagner, et d’assurer un suivi pédagogique et personnalisé de candidats préparant certains concours de la fonction publique. Ces classes servent à aider les étudiants, ou les...

Création de la résidence du kiosque

Le 1er septembre 2009, le gouvernement décide de fermer l'école de sous-officiers de gendarmerie de Libourne et les nombreux bâtiments qui composent le site doivent trouver preneur. En 2013, l'INSEE se porte acquéreur de quatre de ces bâtiments pour créer 45 logements...