Formation des agents de catégorie C

 

La formation initiale des adjoints administratifs de l’Insee

Acquérir l'attitude du statisticien

À l’Insee, l’adjoint administratif participe au processus d’élaboration, de gestion ou de diffusion de la donnée qu’elle soit issue d’une enquête, d’une source administrative ou encore d’un répertoire. L’objectif majeur de la formation initiale des adjoints administratifs consiste à leur faire acquérir les gestes clés attendus d’un agent de l’Insee.

Les enjeux de ce parcours

Les enjeux du parcours de formation sont d’apporter connaissances et compétences de base, de doter l’adjoint d’une démarche professionnelle, de l’impliquer dans le devenir de l’Institut et de donner du sens à son action. À l’issue du parcours, l’adjoint sera capable d’adopter une posture professionnelle en adéquation avec les valeurs et les missions de l’Institut.
Le Cefil dote les stagiaires d’une démarche et d’une posture professionnelle en leur transmettant la culture de l’entreprise Insee, notamment dans sa dimension déontologique. Parallèlement, il les outille en méthodes, en aides à la compréhension. Il leur apporte aussi des connaissances. Sas d’entrée pour les personnes extérieures à l’Insee, souvent dotées d’un passé professionnel, il leur donne des clés pour cheminer dans leur future mobilité professionnelle.

Cinq grands domaines étudiés

Les compétences attendues d’un adjoint relèvent de cinq domaines qui sont travaillés durant le parcours :

  • l’environnement institutionnel,
  • les droits et devoirs de l’agent de l’Insee,
  • les métiers de l’adjoint administratif,
  • l’identité professionnelle,
  • la communication.

Le parcours alterne mises en situation et apports.

Deux projets principaux

Deux projets menés par les adjoints servent de porte-greffes aux apports :

  • une enquête par eux-mêmes auprès d’eux-mêmes, exemple concret de construction d’une base de données mettant en œuvre la collecte, la codification, l’usage des nomenclatures, la production d’un tableau, les règles de diffusion, prétexte à des apports sur l’emploi, la démographie, la lecture de tableaux.
  • une présentation par eux-mêmes à eux-mêmes des métiers exercés après quelques mois d’activités professionnelles.

Un parcours de cinq semaines

Ce parcours se compose de cinq semaines par alternance se décomposant en :

  • deux semaines d’acculturation,
  • un travail d’une semaine en établissement portant sur le suivi d’un parcours de formation à distance aux concepts statistiques, l’usage des outils bureautiques, la connaissance du tissu local,
  • deux semaines pour élargir la connaissance de la palette des métiers exercés à l’Insee à partir des activités de chacun, profitant et valorisant les quelques mois d’expérience professionnelle.

CALENDRIER

Deux semaines début septembre au Cefil

Une semaine entre octobre et mars en établissement

Deux semaines fin mars au Cefil